Mes engagements
environnementaux

Ils vont bien au-delà de mon métier, et ma prise de conscience
sur mon empreinte environnementale n’a pas commencé par-là !

J’ai commencé à ramasser des déchets dans les rues, sur les plages.
Je consomme des produits achetés en vrac et je m’approvisionne localement.

Oui mais au travail, dans mon métier, dans l’entreprise, que faire ?

Quel est l’impact environnemental du web ?

200 kg de gaz à effet de serre et 3 000 litres d’eau par internaute et par an

Mon expérience m’a permis de voir qu’il était possible de m’orienter vers une sobriété numérique.

Lorsque j’ai commencé à créer des sites internet (en 2000), le poids des images était limité, chaque aller-retour serveur prenait un temps fou. Il fallait réaliser des sites légers.
Aujourd’hui, les sites sont obèses, peu importe me direz-vous, la bande passante laisse ce choix-là !


Il est donc de notre responsabilité, à nous professionnels du web, d’agir à notre niveau.

id, mattis sed vel, ut dapibus velit, elit.